HEC+

Spécialisé en sous-traitance des habilitations électriques.

actualités

News & blog

BLOG

L’histoire de l’électricité : Le Moteur Électrique

Nous nous retrouvons ce mois-ci avec un nouvel épisode de l’Histoire de l’électricité : Le bateau électrique de Jacobi, une invention qui date du 13 septembre 1838.

 

Moritz Hermann Von Jacobi :

Dès 1834, cet ingénieur prussien s’évertue à trouver des utilisations à l'électricité dans le domaine de la propulsion.

Pourquoi produire le mouvement de va-et-vient d’un piston de machine à vapeur, alors que la conception d’une machine rotative composée de plusieurs électroaimants alimentés par piles galvaniques serait capable de se mettre en mouvement à chaque décharge électrique.

Jacobi installa deux groupes d’électro-aimants en forme de U sur un disque rotatif (rotor) et quatre autres électro-aimants sur un disque fixe (stator), le tout connecté en série. Une simple batterie servant quant à elle d’alimentation commune.

En installant un commutateur sur l’axe du rotor cela changeait alternativement la polarité des électroaimants.

Ce phénomène peut alors être vu comme le balbutiement de l’onduleur d’aujourd’hui.

A ce moment sa création est la plus avancée des appareils électriques.

Son invention est examinée par l’académie des sciences à Paris en 1835.

Jacobi ne se prétend pourtant pas être l’inventeur du moteur électrique car il en existait déjà. Mais selon lui « un tel appareil ne serait rien de plus qu'un jouet amusant pour enrichir des espaces consacrés à la Physique, il ne pourra pas être utilisé à grande échelle avec un avantage économique .. ».

 

Que devient son invention quelques années plus tard ?

Quelques années plus tard, en 1838 ce moteur est monté sur un bateau et Jacobi organise une grande démonstration publique de promenade fluviale à Saint-Pétersbourg.

L’engin parcouru 7,5 km à une vitesse d'environ 2,5 km/h avec 12 personnes à bord.

Hélas son essai n'a pas été des plus pertinents pour cause de rapport poids/puissance et de fumée dégagée par les piles.

Cependant dés 1939 il améliore ce moteur naval pour le porter à une puissance de 700 watts et le navire pu atteindre une vitesse de 4,2 km/h pendant 7 heures et avec 14 passagers à bord.

Ce qui est remarquable et remporta un vif succès pour l’époque et le futur dans ce domaine se chargera de démontrer que la propulsion thermique pourra être remplacée par l'électricité.

 

Avec cette petite histoire peut-être aurez-vous une autre vision du véhicule électrique trop souvent vu aujourd’hui comme l’invention du siècle de Mr Musk PDG de TESLA-motors mais, comme à l’habitude, cela est une autre étape…

Auteur de l'article

Patrick.C

Directeur pédagogique

Besoin d’être rappelé ?

image

Notre organisme de formation est certifié Qualiopi depuis 2021, attestant de la qualité des processus mis en oeuvre de nos formations.